Atelier Lyrique de Tourcoing

Saison 2018-2019

Stabat mater

du 08 novembre 2018 au 14 avril 2019 - Marcq en Barœul Église du Sacré Cœur

Concert

STABAT MATER
Alessandro Scarlatti (1660-1725)
1724

STABAT MATER DOLOROSA
Giovanni Battista Pergolese (1710-1736)
1736

Voici l’occasion d’entendre deux versions musicales différentes, écrites sur un même texte en latin : le ‘Stabat Mater”, une séquence dramatique entre toutes, au milieu du XVIIIè siècle. C’est un poème, une méditation sur les douleurs de la Vierge Marie pendant la passion du Christ. Les premiers vers sont bouleversants : « Debout, la Mère des douleurs pleurait tout auprès de la croix où son fils agonisait ; et son âme qui gémissait, pleine de deuil et de tristesse, par le glaive fut percée… » Ce poème a inspiré de très nombreux compositeurs jusqu’à nos jours. Parmi eux se trouvaient Alessandro Scarlatti et Giovanni Battista Pergolèse. En 1724, Alessandro Scarlatti, considéré comme le plus grand compositeur napolitain de la fin de l’ère baroque en Italie, reçoit la commande d’un Stabat Mater venant des Chevaliers de la Vierge des Douleurs. Une fois écrit, il sera régulièrement chanté le Vendredi saint jusqu’en 1736. Cette année-là, les Chevaliers de la Vierge des Douleurs passent commande d’un nouveau Stabat Mater, qu’ils voulaient plus moderne, à un jeune homme de 26 ans, compositeur très talentueux : Giovanni Battista Pergolèse. Miné par la tuberculose, le malheureux n’a plus que deux mois à vivre, il se retire au couvent des Capucines de Puzzuoli où il parvient à achever son sublime Stabat Mater avant de s’éteindre. C’est aujourd’hui son œuvre la plus populaire. Maïlys de Villoutreys, soprano entendue dans La Petite Messe solennelle de Rossini ou encore leMagnificat de Bach, et Paul Figuier, contreténor découvert la saison dernière dans le Magnificat de Bach, sauront cette fois encore vous émouvoir lors de ce concert.

Ci-dessous Paul Figuier contreténor © Arnaud Arberola