Messe en si mineur

  • Présentation
  • Informations
  • A propos de...

Le chef-d’œuvre de Bach ? Au regard du génie et des sommets atteints par le Cantor de Leipzig, gardons-nous de tout absolu. Mais cette œuvre (nommée Messe en si mineur alors qu’elle est principalement en Ré majeur !) est symbolique à plus d’un titre. Tout d’abord, elle est la dernière composition pour chœur de Bach. De plus, elle incarne la somme du style baroque à son apogée, mais aussi de la polyphonie façon Machaut ou encore des modes et teneurs antiques. Enfin, son histoire n’est pas ordinaire. Composée durant près de 25 ans, elle réunit des partitions d’époques différentes, l’Allemand ayant puisé dans ses œuvres antérieures et ajouté des créations originales – dont les chœurs du Credo. Le résultat ? Une messe de liturgie catholique pour deux sopranos, un contralto, un ténor, une basse, un orchestre et un chœur. Cette pièce-phare conclut depuis des années le festival Bach de Leipzig mais n’avait pas été jouée par l’Atelier depuis près de quinze ans.


Musique sacrée

Jean Sébastien Bach (1685-1750)
BWV 232 (1724-1748)
Pour soli, chœur mixte, orgue, clavecin et orchestre

Olga Pasichnyk soprano
Anne Magouët 2ème soprano
Jean Michel Fumas contreténor
Robert Getchell ténor
Alain Buet baryton-basse
La Grande Ecurie et la Chambre du Roy
Chœur Régional Nord Pas de Calais
Direction musicale Jean Claude Malgoire

lundi 16 mars 2015 20h
Paris Théâtre des Champs Elysées
(distribution différente)


VENDREDI 16 JANVIER 2015
20h
DIMANCHE 18 JANVIER 2015 15h30
TOURCOING Théâtre Municipal R. Devos

Durée
1h45

Illustration
Alfred Manessier, vitrail de l'église Sainte-Agathe, Les Bréseux © Jean-Marie Geron / Albert Moxhet © DR

Programme du concert
lien

Musique et Religion
lien