Atelier Lyrique de Tourcoing

Messe de la délivrance

le 11 novembre 2018 - Abbaye de Vaucelles

Théodore Dubois (1837-1924)
créée le 8 mai 1919 à la Cathédrale d’Orléans

avec Alain Buet baryton-basse, Robert Getchell ténor
Chœur Régional Hauts-de-France
La Grande Écurie et la Chambre du Roy
Direction musicale Alexis Kossenko

Coréalisation Abbaye de Vaucelles/Département du Nord, La Grande Écurie et la Chambre du Roy, Atelier Lyrique de Tourcoing

Ce concert est labellisé par la Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale.

Dans l’armoire aux trésors de la famille Dubois, le baryton Marc Boucher découvre en 2005 l’ensemble  des mélodies de Théodore Dubois. Fidèle de l’Atelier Lyrique de Tourcoing, il a transmis sa passion à Jean Claude Malgoire qui a décidé, lui aussi, de redonner vie à la musique du compositeur français. C’est ainsi que nous avons proposé en 2014 la création mondiale de l’opéra Aben Hamet (mis en scène par Alita Baldi), et en 2017 Le Paradis perdu en concert.

« La pauvre musique est bien délaissée. Je n’ai ni le cœur, ni le courage de m’y remettre. On ne peut distraire son esprit des évènements si graves qui nous entourent, qui nous étreignent… composer ? Quoi ? Sur quel sujet ? On se demande à quoi bon !… » écrira le compositeur en septembre 1914
À la fin de la guerre, Théodore Dubois reprend la composition avec enthousiasme. La Messe de la délivrance sera exécutée, comme il le voulait, le 8 mai, avec grande solennité, à la cathédrale d’Orléans.

Concert labellisé par la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale